Spectacles tout public

Vue sur la plaine

Légendaire moderne et artisanal. À partir de 8 ans.

de et par Olivier Noack

Le surréalisme est souvent évoqué pour qualifier les histoires d’Olivier Noack. Ancré dans son époque, l’imaginaire du conteur prend plaisir à emprunter les chemins de traverse et à porter un regard décalé sur ce qui l’entoure.

Carte IGN en gros plan

© IGN

Dans Vue sur la plaine, le conteur pose une question simple : à quoi servent les montagnes, et en particulier les Vosges ? Puis, en observateur insouciant, il va se perdre dans tous les culs-de-sac qu’a inventés ce vieux farceur de plissement hercynien. À défaut d’une réponse définitive, il trouve des histoires de tout acabit : légendes désuètes, traces incertaines de mythologies oubliées, fait-divers crapoteux, traité de géologie fantaisiste et autres anecdotes. De quoi parler de la montagne en y ajoutant l’inévitable pierre roulante qui fait la parole déraisonnable.

« Plus étranges encore sont les contes d’Olivier Noack, impressionnant diseur féru de légendes, qui n’a pas son pareil pour installer une ambiance d’un regard, d’une intonation, d’un air chanté. […] il nous fait grimper les montagnes et dévaler les vallons comme personne. »

Y.D., Nord Littoral, 3 février 2000

Conditions techniques
Plateau 4 x 2 m, hauteur 40 à 60 cm – fond noir – 1 tabouret hauteur 45 cm – 4 à 8 projecteurs 650 W sur pont ou pieds, gélatines ambre – sonorisation selon taille de la salle et acoustique (façade, retours, HF casque)

           

Compagnie Les Mots du Vent — http://lesmotsduvent.org