Collectif de conteurs du Grand Est

Ce groupe s’est auto-créé en automne 2010 avec pour idée première le partage de sessions d’exploration autour de l’art de la narration. L’objectif était de mettre du collectif dans la pratique essentiellement solitaire du conteur.

Illustration

En travaillant des histoires à plusieurs, la groupe a développé différents moyens d’expression, cherchant par le jeu à faire surgir une théâtralité narrative nouvelle et déroutante.

Dès ses origines, les rencontres du Front de l’est ont dépassé le cadre expérimental, donnant lieu en fin de sessions à une ou plusieurs présentations publiques.

En effet, très vite l’énergie de ce groupe précurseur (le Front a inventé la Grande Région 5 ans avant les politiques !) et unique en France a intéressé les partenaires locaux qui ont su intégrer cette recherche artistique au sein de leur programmation.

La plupart des rencontres du groupe se sont alors ancrées sur un territoire physique donné.

Le plus souvent, le collectif travaille sur une matière imaginaire, orale, textuelle et sonore dans un rapport interactif avec le public et selon une tradition d’improvisation. Dans une exigence de rêve et d’approfondissement du regard, les conteurs glanent la poésie du réel et partagent allègrement leur utopie humaniste. Les membres du collectif se sont choisis parce qu’ils partageaient une même vision du conte : dépoussiérée, dynamique, et engagée dans la société du 21ème siècle.

Illustration

L’expérience de conteur solo de chacun des membres, les compétences dans divers domaines artistiques des uns et des autres, une habileté à travailler ensemble et une curiosité artistique débridée permettent aujourd’hui au collectif de répondre à des projets d’envergure et de créer des formes narratives novatrices.


Expériences du collectif


Illustration

2010

Strasbourg : Cabaret au café l'Artichaut.

2011

Bruxelles : création collective pour les Dimanche du Conte. Fumay (Ardennes) : balade autour de Julien Gracq et du site des ardoisières.

2012

Ailly-sur-Meuse : parcours pédestre conté pour « les Saisonnières ».
Lichtenberg (Bas-Rhin) : visite guidée décadrée du château pour les journées du patrimoine.

2013

ORCCA/ Champagne-Ardennes : résidence d’une saison dans les Ardennes sur les communes de Haybes et Fumay dans le cadre d’un projet autour des mythologies de la Meuse. Réalisation de “ la Voix verte ”, fête du fleuve.

Bar le Duc (Meuse) : création de “On dirait le Sud” » balade contée dans le quartier renaissance de Bar-le-Duc sur un appel à projet de l’office du tourisme Meuse Grand Sud. Représentations tout l’été.

2014

Bazancourt (Marne) : Conteurs en filature, programmation tous azimuts du collectif autour des arts du récit et de l’oralité proposé par la Filature, Espace culturel.

Bar le Duc (Meuse) : Reprise “ On dirait le Sud”.

2015

Bruxelles : de promenades en élucubration dans le quartier Anderlecht, recherche pata-archéologique autour du canal de Bruxelles et réalisation d’une émission sur Radio Campus inspirée de “Walvis Blues" de l'écrivain et performeuse Luvan.

Hévilliers, Couverpuits, Ecurey (Meuse) : résidence de collectage sur la thématique de la chasse. Création de “ Hallaou ! ”, produit par Scènes et Territoires en Lorraine.

Illustration


Cette « tablée de chasse » pour sept conteurs est disponible en tournée.


Pour en savoir plus, ou pour inviter le Collectif en résidence, contactez
Ambre Nélis au 06.74.33.71.53.

collectif.frontdelest@gmail.com

www.frontdelest.fr

Illustration     Illustration

Illustration

crédit photos : © Baart Kootstra et GB Factory

           

Compagnie Les Mots du Vent — http://lesmotsduvent.org